• Johann Clapson



    Johann Clapson commence sa formation pré-professionnelle en 1996 à l’Académie Princesse Grace de Monaco sous la direction de Marika Bésobrasova. Il poursuit son parcours avec Roland Petit en intégrant l’ Ecole Nationale de danse de Marseilles en 1997.

    Vivi Flint lui octroie une bourse d’étude de 1998 à 2001 à la Royal Danish Ballet School de Copenhague. Il perfectionne sa formation en s’ouvrant à d’autres disciplines chez Alexandra Clément et Jean-Gérald Dorseuil à Hyères. Il intègre par la suite l’Ecole-Atelier Rudra Béjart en 2004 où Maurice Béjart créée pour lui des rôles principaux dans les spectacles « Voilà l’homme » et « Les Carnets de Tchekov ».

    En 2006, il est engagé au Béjart Ballet Lausanne où il interprète des rôles principaux comme « Dionysos », « Soldat amoureux » ect... et danse dans pièces phares telles que « Marteau sans maître », « Persbytère » etc...
    En 2010, il ressent le besoin d’élargir son horizon artistique et participe à la création de la compagnie Opinion Public où Il y danse l’intégralité du répertoire.

    En plus de son rôle d’interprète, il remonte avec Etienne Béchard « Post Anima » au Konzert Theater Bern et collabore activement à la création et à l’interprétation de « ...Cupidon s’en fout » pour le Ballet de l’Opéra National du Rhin en tant qu’assistant chorégraphe et danseur, en 2016.

    Il participe également au collectif chorégraphique Opinion Public pour les créations « Mr. Follower » (2015), «Arcadia » (2017) et « Aeterna » (2018).