• LES AVATARS DU VIRTUEL

    BLANDINE PELLISTRANDI DANSER EUROPEAN DANCE NEWS MAGAZINE


    La compagnie Opinion public que l’on suit dans le magazine depuis ses débuts en 2010 a présenté sa nouvelle création Arcadia au théâtre Marni à Bruxelles en décembre. Dans un travail chorégraphique qui lui est propre, la compagnie traitre de manière engagée de sujets relatifs à la société contemporaine.

    Cette nouvelle production est ainsi consacrée au thème des jeux vidéo, de l’invasion du monde digital dans nos vies, de l’absence de frontière entre le virtuel et le réel et les conséquences qui en découlent sur les relations humaines. Dans Arcadia, joueurs et avatars du monde entier se confondent. Mais, dans cette contrée imaginaire / plateforme de jeux vidéo, que reste t-il de l’être humain: a-t-il encore droit aux émotions, aux relations avec autrui?

    C’est une oeuvre très dansante qui est ainsi proposée au public avec le langage chorégraphique développé par Etienne Béchard, toujours riche d’énergie, de nuances et d’esthétique.

    Quatre danseurs, trois garçons (Etienne Béchard, Johann Clapson et Victor Launay) et une fille (Elena Valls), enchaînent les compositions en solo, duo, à trois ou quatre dans un rythme soutenu.

    Peu ou pas de décors, mais des lumières qui accompagnent la progression de la pièce: sur le plateau nu, quatre cubes lumineux, qui

    se déplacent par l’interaction des danseurs, viennent animer la scène pendant qu’un androïde apparaît dans une boîte en verre, un avatar figure emblématique de ce monde virtuel.

    Le ballet se construit peu à peu sur la reproduction des mouvements, la dimension échappatoire, la volonté de sortir du réel, les bugs informatiques pour qu’au final le danseur enfermé dans sa cage en verre rencontre une autre danseuse également enfermée dans une boîte similaire et ne sombrent dans un état de délire à cause des limites du réel et du mondephysique.

    Les trois créateurs de la compagnie, précédemment cités, excellent dans leur danse et leur style contemporain. Le quatrième élément qui joue sur le côté androgyne, elena Valls, a rejoint récemment le groupe. Elle s’immisce pleinement dans le langage chorégraphique de la création: on est impressionné par son énergie, son expressivité et son endurance n’est pas de reste, étant pratiquement du début jusqu’à la fin du spectacle sur scène. C’est ainsi la 7ème création de la compagnie Opinion Public. Elle sera présentée cette année dans d’autres villes en Belgique et la compagnie est invitée dans les prochains mois en Finlande et en Pologne.



    ARCADIA: LE SPECTACLE DE DANSE INCROYABLE D’OPINION PUBLIC

    DOUGLAS.BXL CULTUREREMAINS.COM

    Arcadia se joue au Théâtre Marni de Bruxelles du 5 au 9 décembre. Après le succès de M. Follower il y a deux ans, Culture Remains ne pouvait louper la venue de l’incroyable troupe Opinion Public pour son nouveau spectacle. La team a été légèrement remaniée (félicitations à la charmante Sidonie pour l’heureux événement!) mais l’esprit est toujours le même. Préparez- vous à un voyage plutôt exceptionnel dans des contrées virtuelles et au sein du cube en compagnie d’Etienne Béchard et de ses acolytes!

    Bienvenue à ARCADIA, une contrée si proche de la perfection que les paysages idylliques y sont monnaie courante, où toutes les merveilles du monde sont compilées.

    D’un seul clic, vous voilà propulsé aux manettes d’un jeu où votre personnage vous obéira au doigt et à l’oeil, et reproduira vos moindres faits et gestes avec virtuosité et agilité.

    Nos programmeurs vous feront frémir au fil de la multitude des scénarios proposés, plus enivrants les uns que les autres. Joueurs et avatars du monde entier, vous êtes invités à la plus grande expérience extrasensorielle de l’histoire de l’humanité.

    Abandonnez vos vieux carcans et carcasses, fuyez l’ennui exténuant du réel et entrez en ARCADIA, pays de l’immensité des possibles, sanctuaire de vos désirs les plus inavoués...

    La compagnie Opinion Public nous propose une nouvelle création dans la continuité de POST ANIMA, sur un sujet qui lui est cher, l’effet des disruptions technologiques sur les rapports au réel et à l’individu dans nos sociétés modernes.

    Arcadia, Mr. Follower, quelle est la spécificité de la compagnie Opinion Public?

    Cette troupe de danse se démarque des autres par une forme de créativité unique en son genre. Le mélange de modernisme et de danse classique est savamment bien dosé. Loin de vouloir être cantonné dans un style spécifique, Etienne Béchard veut simplement transmettre des émotions par la danse et il y arrive! Les thèmes abordés poussent indubitablement le spectateur à l’introspection et au questionnement.

    En s’attaquant à la virtualité de notre monde, celle qui empiète de de plus en plus sur le réel au quotidien (écrans tactiles, jeux vidéos, réseaux sociaux), le show Arcadia met en scène une diversité de situations qui vous parleront forcément à un moment ou l’autre. Les corps se tordent et se détordent. Le public ne respire plus et le souffle des danseurs s’intensifie dès les premiers instants. C’est un peu tout ça que nous promet Arcadia. Il faut dire que les cinq premières minutes du spectacle jouées par la compagnie lors de ma visite aux répétitions m’ont littéralement captivé et convaincu du travail acharné des danseurs! Mention spéciale pour la bande son qui était vraiment très intense et psyché dès le départ! En résumé, si vous aimez la danse et les spectacles qui ne laissent pas indifférents, foncez!